Little Flamingos

25 sept 2016 #Hanaé

Du haut de ses 3 ans elle s’est réveillée les cheveux en bataille, elle a dit comme les jours où elle se réveille de belle humeur: « J’ai bien dormi moi! », avalé un petit dèj et enfilé son joli uniforme.

Elle l’attendait depuis 3 mois ce premier jour d’école. Mais elle n’arrêtait pas de dire en affichant une moue râleuse: « J’ai pas envie de parler onglais moi« .

Coiffée de ses deux tresses, son bébé qu’elle ne quitte plus depuis la naissance de sa soeur sous le bras, j’ai à peine eu le temps de prendre quelques clichés un peu flous pour la photo traditionnelle de rentrée. Mon coeur battait plus fort que le sien. Elle était heureuse et moi émue.

Maxi cosi dans une main, sac de change et sac à main dans l’autre, elle m’a tenu le petit doigt qu’il me restait pour rejoindre la voiture au parking, on s’est  fait la Reine des Neiges sur la route, on a chanté fort toutes les deux. Emi dormait comme un petit chat.

On a déposé ses Crocs roses light-Rainbow dans son casier (je n’ai pas eu mon mot à dire sur le choix des indoor shoes), l’assistante est venue la chercher et elle a disparu dans son nouveau monde rien qu’à elle: ses amis, sa classe, sa maitresse.

On était en fusion ces derniers temps. On a partagé les trois derniers mois de sa vie de petite fille unique en Belgique elle et moi: on a dansé joyeusement dans le petit studio prêté par ma mère, préparé des pancakes, sauté dans les flaques avec ses nouvelles bottes, découvert ses premiers Disney blotties dans les bras l’une de l’autre, lu des tonnes d’histoires avant de nous endormir.

Huit semaines plus tard, je l’ai regardé avancer fièrement vers la salle de classe. Elle est devenue grande soeur, elle est devenue une petite fille, elle a gagné tant d’autonomie pendant que j’attendais Emi, en lui laissant au passage sa place de « bébé ». A coup de grosses colères parfois pour affirmer son territoire bien à elle. Hanaé est comme ça, elle fanfaronne en nous disant au revoir quand on la dépose chez ses grands-parents et se jette par terre en pleurant quand on la récupère au lieu de nous réclamer un câlin.

Ce matin à Doha, je l’ai sentie prête à vivre sa vie à elle.

En sortant de la classe elle s’est jetée sur Emi en la couvrant de baisers « tu m’as manqué tellement… » elle s’est enuite retournée vers moi « Maman, on peut rester encore à l’école?« 

Sur la route qui nous ramenait à la maison, quand je lui ai demandé si elle avait compris la maitresse qui parlait anglais, elle m’a snobé dans le rétro en me disant:

« Mais maman enfin, je sais parler onglais. « How are you? »

PicsArt_09-25-08.58.11.png

 

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « 25 sept 2016 #Hanaé »

    1. Oui trop grandi! Comme la tienne j’imagine, je souris à chacun de tes statuts qui raconte vos échanges. A cet âge là il faut décidément se promener avec un bloc note et écrire pour se souvenir de leurs phrases.
      Concernant l’école et bien en fait pour avoir testé 3 mois en Belgique entre avril et juin, je suis contente de celle trouvée à Doha. J’avais un peu peur de ne pas suivre les copines qui allaient toutes au lycée français ici mais j’ai suivi mon instinct en choisissant une toute petite structure juste maternelle, Montessori anglophone. En me disant qu’on n’aurait pas ce choix en Belgique vu les prix. C’est le début mais leur matériel est super, je craignais que Montessori soit une étiquette marketing sans plus et pas du tout. Le fonctionnement est sympa aussi et le côté familial cool pour commencer l’aventure de l’école. Et Miss Swing comment ça se passe par chez vous? Rhooo il faut qu’on s’écrive en fait 🙂 Merci d’être venue te perdre par ici en tout cas 😘

      J'aime

    1. Oui on y est depuis 2 ans et demi maintenant.
      Tu y a été toute ta scolarité? Je ne sais pas ce que ça donnera mais en tout cas en théorie je suis assez convaincue des bienfaits d’une pédagogie qui romp un peu avec l’enseignement traditionnel.

      J'aime

      1. Une seule année, l’année du divorce de mes parents. J’étais une élève à part dans le public et dans l’autre école je me sentais intégrée. Du coup les élèves pouvaient venir à l’école le mercredi. On faisait pas mal de choses créatives.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s