Bullet journal

Bullet Journal: pourquoi et comment l’adopter?

J’adore me passionner pour de nouveaux trucs, et quand c’est la phase de découverte, je suis à 1000% motivée. J’ai eu ma période couture pendant laquelle je ne faisais que ça de mon temps libre et me voyais déjà vendre des créations sur Etsy. Tout comme j’avais eu une phase découverte des salades in a jar (en bocal quoi) à préparer en avance pour des repas healthy au boulot. Avec mes nouvelles amours, ça démarre souvent très fort puis le nouvel objet de passion entre petit à petit dans mon quotidien..ou pas (je n’ai plus fait de bocal à salade depuis…2 mois).

Avec le Bullet Journal, je suis dans la phase passionnée amoureuse mais je reste sur mes gardes, je teste ce mois d’octobre pour voir si lui et moi on pourra faire une plus longue route ensemble. J’ai toutefois un bon pressentiment.

dsc_0121

  • Un bullet journal, de quoi s’agit-il?

En provenance des Etats-Unis, il s’agit d’un carnet (souvent de format A5) à remplir et dont le but premier est d’être une aide à l’organisation. Organiser ses pensées, ses tâches, les événements à venir, le budget, les vacances,… Une façon un peu rétro en fait de gérer son quotidien et c’est ce qui me plait. Un seul endroit pour tout consigner, avec un index pour s’y retrouver. Un agenda en bref? Je dirais plutôt un outil de créativité et de développement personnel.

« Bullet » ca veut dire quoi exactement? A la base bullet fait allusion aux puces, tirets ou points qui précèdent les produits sur une liste de courses, ou les tâches administratives qu’on terminera au mieux avec 10 jours de retard. Toutes ces listes trainent typiquement sur mon frigo ou dans des carnets de façon totalement désorganisée.

Le bullet journal est donc un outil parfait pour ce qu’on appelle les bordéliques chroniques  dont je fais partie (ah oui toi aussi ça te parle?) Son petit nom raccourci est BuJo. Pas forcément esthétique mais ça vaut le coup d’aller voir plus loin.

  • En quoi le bujo est-il différent d’un agenda? 

Le bujo est un agenda certes, mais avec une vraie valeur ajoutée: la liberté de créativité. Dans un bujo, aucune limitations d’espace puisque c’est vous qui le créez de A à Z dans un carnet vierge en y ajoutant toutes les pages que vous souhaitez. Listes de courses, suivi des économies, le bujo s’adapte à notre situation personnelle, à nos besoins.

En début de carnet, il est d’usage de créer une page Key ou codes en français en y insérant tous les symboles utiles au quotidien et qui rendront l’utilisation plus rapide.

key_codes_bulletjournal

Ensuite viendront s’ajouter les Log tels que les monthly log ou les weekly log et les possibilités sont alors infinies. Un log c’est un mot un peu fourre-tout qui signifie « entrée ». Vous pouvez imaginer une page Food log avec un tas d’idées de recettes ou encore Books log avec une liste de livres à lire.

page_mensuelle_bulletjournal

Pour se motiver à réaliser certaines tâches quotidienne ou mensuelles, on peut utiliser un outil très pratique: les trackers. On suit par exemple sa consommation de café, la fréquence à la laquelle on fait du yoga ou encore son humeur jour après jour.

  • Devenir une personne plus positive avec le bujo

En plus de l’aspect organisation pure, il est donc possible d’ajouter des pages sur des tas de sujets et c’est là que ça devient intéressant au niveau développement personnel. Quelques exemples: une page avec les souvenirs du mois, des listes d’envie, des objectifs que l’on se fixe, des projets de voyages qu’on alimente au fur et à mesure. Tout ça laisse des traces de nos expériences de vie, de notre personnalité.

pagedegarde_bulletjournal

Ce qui me motive dans l’idée globale du bujo c’est de penser au moment où je vais le feuilleter à nouveau dans quelques années. C’est vraiment un outil qui permet de saisir le moment présent, nos sentiments, nos idées, et c’est son point fort selon moi. Sans pour autant tomber dans le journal intime qui détaille tout, qui est très chiant à relire en général et fastidieux à écrire.

Le fait de consigner les belles expériences, les petits bonheurs du quotidien même de façon très succinte permet de mettre l’accent sur ce qui va bien. Le bujo offre une occasion d’être plus positif, plus indulgent avec soi-même et d’oser entre soi et soi se lancer des tas de défis. Par exemple en ce moment, mon défi est d’essayer de perdre encore quelques kilos post-grossesse ainsi que de repenser ma vie professionnelle future. Toutes mes idées s’emmêlent bien souvent et le bujo m’aide à procéder par objectifs accessibles, step by step.

  • Bujoter et explorer sa créativité 

La décoration du bujo n’est pas obligatoire mais elle offre une formidable occasion de développer le créatif qui sommeille en chacun de nous. Pas besoin d’avoir des talents particuliers de dessinateurs puisque le bujo n’est destiné à personne d’autre que nous. L’objectif: se faire plaisir. J’ai découvert récemment le lettering et c’est un truc qui m’attire beaucoup: écrire de jolis mots avec de jolis tracés de lettres. J’avais envie de me lancer depuis longtemps mais je suis une vraie quiche en dessins. Je me suis alors rendue compte que c’était à la portée de tous, avec de l’exercice et un peu d’envie.

materiel_bulletjournal

  •       Comment démarrer? (Si tu es nul en dessin, ce n’est pas un problème du tout!)

Pour démarrer, c’est simple, il suffit:

D’un peu de matériel: un carnet (Moleskine ou le fameux Leuchtturm 1917 dont les bujoteuses disent beaucoup de bien) un crayon papier, une gomme, des feutres, des crayons de couleurs (dans le cas où vous imaginez un univers coloré mais le noir et blanc est aussi très chic je trouve) et des brush pens si vous vous lancez dans le lettering et recherchez quelques jolis effets.

brushpensbujo

Vous avez aussi besoin de Pinterest: je vous conseille d’épingler toutes les idées de pages de Bullet Journal dans un tableau. En tapant en anglais doodling un univers infini de dessins à ajouter à votre carnet s’ouvrira à vous. Personnellement, étant donné que je pars de zéro en dessin, je pique des idées un peu partout, j’utilise ma tablette pour avoir les modèles de dessins sous les yeux et je réalise tout au crayon dans un premier temps. Je repasse ensuite avec un feutre à la pointe variable en fonction de l’effet voulu.

Divers Masking tape vous aideront: vous collectionnez les masking tape sans savoir qu’en faire au final? Ils seront d’une grande utilité pour habiller une page ou pour masquer un dessin raté ou autre chose qui ne vous plait pas. Ben oui au début, il y a forcément des petits ratés.

Le très chouette blog Journaling Addict de Karolina est à découvrir ici. J’y ai trouvé des tas d’astuces et conseils très utiles.

Conseils d’une débutante:

  • Il existe un groupe Facebook super sympa pour se donner de l’inspiration et de bonnes idées « Bullet Journal – Version français »
  • Choisir un carnet avec des petits pointillés peut aider à structurer les pages (toutefois il peut aussi pour certaines bloquer un peu la créativité, à vous de voir)
  • Pour se donner des idées et s’exercer quand on débute, ça peut être très motivant de participer à des challenges proposés par d’autres adeptes du bujo. En octobre par exemple je participe au challenge #31dessinsenoctobre ainsi que le #planwithmechallenge francais (#pwmcf) sur Instagram,ça me permet de rencontrer des bujoteuses de tous niveaux et d’échanger
  • traceurs-shapes-2-660x742Si le fait de dessiner vous bloque, n’hésitez pas à vous servir de petits matériels super chouettes comme un normographe pour tracer de jolies lettres bien alignées, des règles pochoirs pour les symboles décoratifs ou des stickers à coller directement dans votre bujo. Je pense faire un mix des deux, du fait main et des stickers histoire de varier les plaisirs. Le site Journaling.fr propose en plus de matériels, un kit de démarrage du Bullet journal. Vous trouverez aussi de jolis pochoirs sur l’e-shop de Pause Créative.

        _______________________________

J’ai toujours collectionné carnets, masking tape et autres matériel qui restaient dans une boîte. Je ne regrette pas d’avoir emmené tout ça quand nous avons déménagé à Doha car enfin cette jolie papeterie accumulée trouve sa véritable vocation.

Je vous conseille d’essayer, ça ne coute pas grand-chose et au moindre petit résultat on se sent heureux et fière de soi. Je suis tellement contente de pouvoir cocher une case dans mon journal qu’en effet je procrastine (un peu) moins. Il faut par contre admettre que je me couche beaucoup plus tard, ce qui n’est pas forcément l’idéal en ce moment avec Emi et ses courtes nuits. Mais ça plait beaucoup d’y consigner mes objectifs, mes rêves (j’adore le concept de Bucket list, on en reparlera). Au final on met beaucoup de soi dans un bullet journal et tellement de coeur!

Et vous, ça vous tente le journaling?

 

 

Publicités

23 réflexions au sujet de « Bullet Journal: pourquoi et comment l’adopter? »

  1. Je trouve que tu vends bien l’idee, je suis curieuse de voir si tu t’y tiens.
    Ça m’attire et en meme temps c’est surtout parce que le tien est beau 🙂 un cahier de brouillon n’aura jamais l’air aussi joli chez moi, les miens étaient toujours désespérément moches et raturés!

    J'aime

    1. Oui on verra si ça dure 🙂 J’ai parfois un enthousiasme débordant pour certaines choses et puis ça s’éteint.
      Mes cahiers de brouillon ont toujours été super moches, c’est justement le côté créatif qui me motive à lui donner cette fois un peu d’esthétique, et le défi aussi de me dire, allé quoi je ne sais pas dessiner mais je peux arriver à quelque chose de joli. Un cahier de brouillon s’est clairement fait pour être laid donc tu gribouilles tandis qu’un bujo tu t’appliques un peu…et forcément ça prend plus de temps il ne faut pas le minimiser. Suite au prochain épisode 😉

      Aimé par 2 people

  2. Je suis aussi une fan des listes en tout genre et j’aime dessiner en prime donc clairement, j’adore l’idée. Le hic, c’est le temps… Mais je ne désespère pas.

    PS : plein de courage pour les nuits!

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis comme toi à fond dans un projet dans une passion, puis ça me passe pour revenir quelques mois/années plus tard ^^’
    J’ai commencé le Bujo en octobre et je suis aussi dans le challenge plan with me ^^ hâte de découvrir plus de tes pages =)
    Bonne continuation!

    J'aime

    1. La phase de découverte est toujours super excitante mais là le fait de voir que c’est un vrai moyen pour moi de m’organiser me donne envie de continuer, je me dis que ce ne sera pas juste une petite lubie passagère. Là je suis encore à un stade où je prends plein d’idées partout, c’est gai aussi de voir le bujo et les inspirations d’autres. Ce genre de challenge ca permet de rester dedans je trouve 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. Ah ! j’avais consacré un article sur la question il y a pas très longtemps, mais je ne connaissais personne qui en faisait un et voilà que je découvre ton article ! très bonne idée et tiens nous au courant de l’évolution de ton bullet. Je suis tentée aussi mais j’ai peur de passer trop de temps dessus.

    J'aime

    1. Ah cool je vais aller chercher ton article! C’est un peu addictif c’est vrai du coup j’y passe du temps et je dors moins puisqu’en journée je suis un peu prise avec deux mini, je me suis au moins fixée un moins d’essai et je ferai un bilan ensuite.

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour. .moi qui aime écrire et dessiner, créer tout en organisant mes journées et priorités le paraît assez génial! Je ne connais pas du tout le « bullet journal  » mais j’ai très très envie de m’y consacrer..et contrairement à toi j’ai dû temps libre… pourrais tu me conseiller sur le type de carnet idéal. ..en français LOL. .je ne suis pas spécial te du « franglais « ..trop amoureuse de la langue de Molière. . J’ai la fâcheuse tendance à inscrire sur papiers volants ou même enveloppe de courriers reçu les objectifs journaliers ou hebdomadaires. ..et de les égarer voire jeter par mégarde. .et j’ai besoin d’un peu d’organisation. .et de piqûres de rappel concernant les taches a faire. .donc je pense que c’est le bon choix de me lancer dans cette création de « bullet journal « .. merci de cet article très sympa et qui donne vraiment envie de s’y mettre..bonne journée. .

        J'aime

      2. Contente que l’article te plaise et en effet d’après tes intérêts tu pourrais y trouver un vrai plaisir et une utilité. Pour le franglais, tu en rencontreras en t’intéressant au bullet journal puisqu’il vient directement des Etats-Unis et on ne trouve pas encore beaucoup de blogs ou écrits en francais qui en parle tout en respectant bien le concept (je trouve). Mais rien ne t’empêche de le rendre totalement français bien sûr, dans les titres, etc. c’est le point principal du Bullet journal, il est à toi et tu en fais ce qu’il te plait. Concernant le carnet pour débuter, je te conseillerais sans hésiter un carnet de marque allemande « Leuchttrum », le « 1917 » car le papier est assez épais, les pages sont numérotées et il y a quelques pages d’index prévues en début de carnet, ce qui te permettra de reporter à cet endroit toutes les pages importantes de ton bullet et de les retrouver très facilement. Tu peux essayer plusieurs feutres et l’idéal est d’en avoir 3 ou 4 avec des pointes différentes, tu pourras alors jouer sur le lettrage et t’amuser un peu.
        Je te souhaite d’y prendre beaucoup de plaisir, belle journée

        J'aime

      3. Merci beaucoup de tes conseils je prend note lol et je vais me lancer…😊. Excellent week-end à toi et ta petite famille. . Je te tiendrai au courant de mon évolution bulletin journal si tu veux! A bientôt. Caro.

        Aimé par 1 personne

  5. Très chouette cet article! Il y a un moment que je fais de l’artjournaling et je viens d’arriver au bullet. J’avoue que c’est tres addictif en plus d’être très utile! Merci pour tous tes conseils. J’ai hâte d’en voir plus!

    Aimé par 1 personne

  6. Super article ! Et ton Bujo est très esthétique. Personnellement je comprends tout à fait l’engouement autour du Bujo parce que je trouve ça vraiment pratique et utile. A vrai dire j’utilise cette technique depuis des années (sauf que je n’ai pas la patience de décorer aussi joliment) et qu’est-ce que ça fonctionne bien je trouve !
    Victoire

    J'aime

  7. Mais tu as l’air d’être une personne très artistique ! En voyant ton carnet ça fait envie !! Il faudrait que je le conseille à une amie qui a beaucoup de mal à se retrouver dans sa tête 😆 en fait ça donne envie de s’organiser tout en étant artistique

    J'aime

  8. Je ne connaissais pas ce concept, et il m’emballe !! Merci de ce post 🙂 Je suis comme toi, toujours à fond les premiers mois, et mes passions soudaines s’émoussent vite… En voyant que tu as l’air de tenir sur la longueur, ça me motive d’autant plus à essayer !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s