Bullet journal

DIY facile: la pochette pour Bujo & ses outils

Je me suis réorganisée un petit coin atelier dans notre chambre. Une pièce à part bien sûr ce serait le top mais on devrait déménager.

dsc_0173

Je me suis mise à la couture il y a 6 mois, d’abord avec une Singer Tradition qui m’a fait perdre mon calme plus d’une fois. Impossible de coudre droit et remplir une canette était un calvaire. Résolue à demander de l’aide pour assouvir mon envie de toujours: apprendre à coudre, je me suis tournée vers des cours du soir en Belgique quand j’attendais Emi. En plus d’une très bonne prof qui m’a donné confiance en seulement 4 séances, je suis passée à la machine électronique et tout est redevenu possible. Les vidéos très pédagogiques du site L’Etoile de Coton m’ont également beaucoup appris. Le site propose aussi un lexique pour comprendre le jargon de la couture, une aide pour bien choisir sa machine, etc.

Je me suis donc lancée dans la confection d’une pochette pour y mettre mon bullet journal et quelques feutres et crayons que j’utilise systématiquement.

dsc_0210

dsc_0206

Je me prête à l’exercice de vous en proposer un tuto. Les dimensions comprennent déjà les coutures. Il s’agit d’un tuto de débutante pour couturières débutantes, je détaille en effet chaque étape (pas toutes nécessaires sans doute pour les couturières averties) et le jargon utilisé n’est volontairement pas trop technique.

Pour réaliser la pochette, voici le matériel dont vous avez besoin:

  • Un fer à repasser, une machine à coudre (faisable à la main), une paire de ciseaux, une règle, un crayon
  • 2 morceaux de tissus (différents ou identiques en fonction de vos goûts) de 55 x 28 cm, le premier dénommé A (extérieur de la pochette) et le second dénommé B (intérieur de la pochette)
  • 1 morceau de tissu pour la pochette intérieure de 55 x 14 cm (dénommé C)
  • 1 morceau de vlieseline thermocollante 50 x 25 cm
  • Du fil épais pour fermer la pochette
  • Du fil assorti à votre tissu

C’est le moment de gribouiller un petit dessin pour vous aider à construire le projet.

C’est parti!

  1. Repasser les tissus
  2. Coller la vlieseline à l’aide du fer sur l’envers du tissu intérieur B
  3. Replier le tissu sur 1 centimètre au niveau du bord supérieur du tissu C (ourler), repasser le pli, poser des épingles et coudre l’ourlet avec un point droit à 1 cm du bord.
  4.  Poser le tissu de la pochette ourlée (C) sur le tissu B, envers contre endroit et épingler en forme de U avant de coudre (afin de laisser le bord supérieur ouvert). Cette couture ne sera pas apparente. dsc_0182
  5. Coudre la pochette C sur le tissu B en retirant les épingles au fur et à mesure (coudre au point droit à un centimètre et demi en dehors de la viseline).
  6. Epingler le tissu A (envers) contre le tissu B (envers). Poser les épingles entre la couture de la pochette et la vlieseline et continuer à épingler tout le long du rectangle en laissant 10 centimètres d’ouverture. Cette étape vous permettra de visualiser le projet abouti et de vous rendre compte des éventuelles erreurs avant la couture finale. Ca peut éviter de défaire un travail entier.
  7. Retourner le travail sur l’endroit et marquer à l’aide d’un crayon et d’une règle les repères souhaités pour les sous-pochettes (là où on glissera les feutres, crayons et journal). 2 centimètres entre chaque couture devrait permettre de glisser feutres et autres stylos (15 emplacements sur ce modèle mais libre à vous d’ajuster la longueur de la pochette en fonction de vos besoins). J’ai laissé 16 centimètres pour le journal.

8. Retirer les épingles et coudre au points droit les sous-pochettes là où vous avez indiqué les repères sur le tissu C. Ne pas oublier un point d’arrêt au début et à la fin de chaque couture (deux points avant suivis de deux points arrières pour consolider la couture).

9. Epingler à nouveau le tissu A et le tissu B, envers contre envers et coudre la pochette en laissant une ouverture de 10 centimètres.

10. Couper le surplus de tissus et cranter tout autour de la couture à l’aide de la paire de ciseaux.

dsc_0198

11. Retourner le travail et faire sortir les coins de la pochette à l’aide de la pointe de ciseaux.

12. Fermer l’espace laissé ouvert à l’aide d’un point invisible à la main.

13. A mi hauteur de la pochette, coudre un fil épais de chaque côté sur le tissu extérieur. Vous pouvez aussi choisir l’option du bouton mais le fil garantit la fermeture quelque soit l’épaisseur que prendra votre pochette une fois le journal et les feutres glissé dedans.

Et voilà le résultat final: une pochette très pratiques à glisser dans son sac pour emmener son journal et ses stylos partout. Si vous avez la moindre question n’hésitez pas!

dsc_0209

dsc_0216

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « DIY facile: la pochette pour Bujo & ses outils »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s