Sweet Inspiration

Musée d’art Islamique (From Doha with…#2)

Soyons honnêtes, le Qatar n’est pas LA destination qui fait rêver. Quand ses voisins, les Emirats Arabes Unis sont de plus en plus appréciés des city-trip lovers, on boude encore le Qatar, plus petit, moins attractif. Les deux pays ont pourtant en commun un savant mélange – bien que parfois douteux je l’admets – de modernité et de traditions. Doha est une ville encore en chantier. On dit de Dubai qu’elle est plus ouverte d’esprit. Question de point de vue. L’alcool s’achète plus facilement certes mais les règles y sont assez semblables (comprenez par là qu’il est inutile d’essayer d’invoquer un quelconque droit de grève).

Doha est donc tout au plus un endroit de transit quand on voyage vers l’Asie. Et bien justement! N’hésitez plus à y faire un stop car se trouve à quelques minutes en voiture de l’aéroport un vrai petit bijou d’architecture moderne: Le musée d’art Islamique.

Mes beaux parents sont en ce moment en visite chez nous. Mon mari m’a laissé pour aller manger des sushis au Japon (un peu ordurier je vous l’accorde) avec la mission d’occuper papy et mamy. Amateurs d’art, ni une ni deux, nous voilà en route vers le le MIA.

Habituellement, je suis plutôt amatrice de vieilles pierres mais le MIA, inauguré en 2008 est l’un de mes endroits préférés de Doha (à la fois on ne trouve presque aucun bâtiment datant d’avant 2000 après JC au Qatar). Il a été dessiné par l’architecte de la pyramide du Louvre, Ming Pei. Je devrais plutôt dire elle a été dessinée. En effet, la partie supérieure du bâtiment bien que très moderne, représente la tête d’une femme en nikab, mettant ainsi en avant la facette traditionnelle de la structure.

« Une splendeur qui se dévoile avec les lumières du soleil » peut-on lire sur le site web du MIA. On parle aussi à juste titre de « nuances de couleurs qui rendent hommage à l’essence de la culture islamique« .

DSC_0302.JPG

DSC_0463.JPG

Très moderne, le MIA trône sur son île et surplombe un très bel espace vert qui fait la joie des picniqueurs chaque week-end. L’ambiance y est bon enfant, la parc accueille tous les samedi un bazar et régulièrement des festivals. Le long du parc, une jetée en forme de demi lune abrite quelques dows, bâteaux traditionnels Qataris, et mène vers une terrasse offrant une vue unique de la skyline de Doha.

dsc_0466

J’aime beaucoup le mobilier de la terrasse et y prendre un café est un vrai moment de détente.

Revenons au musée même. La déco intérieure est aussi magnifique. Il abrite une collection d’art islamique vous l’aurez compris. Les expositions temporaires sont très sympas: voyage en Chine ce matin avec l’expo « Treasure of China » qui propose des pièces uniques issues des différentes grandes périodes de l’histoire chinoise. Les pièces maitresses sont d’immenses guerriers en armure de la Terracota Army, grandeur nature datant de 206 avant JC. Emi s’est fait un premier musée, la lumière tamisée des différentes salles lui a plu.

Enfin le Gift shop du musée est super chouette! On y a flâné un long moment et noté des tas d’idées pour ramener des petits cadeaux de Noel typiques et différents des mugs et magnets chameaux habituels. J’ai craqué sur des service à thé juste waw!

Pour terminer la visite en beauté, un joli café propose des jus de fruits frais, des pâtisseries typiques du Moyen-Orient, des salades de quinoa en jarre. Une façon sympa de clôturer notre visite et de se poser pour donner un petit biberon.

Tout le monde a adoré la visite!

** Et vous d’un oeil tout à fait extérieur (ou pas) vous trouvez ça comment? ** 

 

Publicités

10 réflexions au sujet de « Musée d’art Islamique (From Doha with…#2) »

  1. Lorsqu’on lit tes articles on ne sent pas que tu ne vis pas en Europe. Je n’ai aucune idée de la vie dans ce pays, je me dis seulement qu’il doit faire très chaud, j’ai moi-même travaillé à Djerba et je me levais très tôt pour pouvoir faire ce que j’avais à faire (du golf) mon job me laissait énormément de temps libre. Je pense que tu as de la chance de vivre à l’étranger, ça permet de relativiser pas mal de choses.

    Aimé par 1 personne

    1. Ça fait seulement 2 ans et demi qu’on y est et je reste européenne de coeur bien sûr. C’est tellement différent la vie ici, la culture, les coutumes qu’il est difficile d’en être imprégné au point de changer. Mais c’est certain que tout quitter, ca permet une distance avec beaucoup de choses, on se centre aussi plus sur l’essentiel quand on rentre en Belgique.
      On se lève aussi aux aurores et le travail, l’école se finissent à 14h max. Tu faisais quoi à Djerba? Ça t’a plu?

      J'aime

  2. Je travaillais dans un hôtel. Je devais faire un rapport hebdomadaire sur ce qui n’allait pas à l’un des voyagistes qui travaillait avec l’hôtel. Donc j’avais énormément de temps libre. Je jouais au golf et je nageais des kilomètres par jour dans les piscines des hôtels de l’île. Je faisais aussi beaucoup de photos. En fait je bossais une demi heure par semaine.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s