Bullet journal

Mon bilan après un mois de bullet journal

Je vous en parlais ici, la découverte du Bullet Journal a été une vraie révélation! Sur le plan de l’organisation et aussi surtout du développement personnel et de la créativité. Que ce soit pour organiser nos prochaines vacances, la visite de la famille à Doha, prêter une attention particulière au budget ou encore me lancer des défis, le bullet journal a plutôt bien rempli ses fonctions.

J’ai commencé dans un petit moleskine pas très épais histoire de ne pas me mettre la pression pour démarrer. Les feutres passaient à travers le papier, j’ai du coller les pages deux à deux, bref ce n’était pas l’idéal mais j’ai quand même pris énormément de plaisir et c’est ce qui compte, non?

dsc_0593

Ce qui m’a plu dans le bullet journal 

– Le fait de se créer un espace à soi : un espace dédié à l’organisation, à la création, à la consignation de jolis souvenirs et à tout ce qui nous passe par la tête. Un espace que l’on aime puisqu’on le décore selon ses propres envies. Le bujo est en effet aménagé sur base de nos besoins. J’ai tout de suite trouvé mes repères dans une organisation des semaines sur une double page. J’y ai ajouté des pages « spéciales » en fonction de mes envies et besoins du moment. Une page spéciale est par exemple dédiée à l’organisation de nos prochaines vacances à Dubai.

Y mélanger des notes à propos de choses ennuyantes à faire absolument (administratifs, rdv médicaux, etc) et de choses plus agréables: souvenirs, idées de projets qui me passent par la tête, humeur, etc. Ca évite d’avoir peur d’ouvrir un agenda uniquement rempli de contraintes. Et c’est dingue mais l’idée de retrouver mon bujo en fin de journée et d’y cocher les tâches réalisées me motive vraiment. J’essaie d’identifier aussi chaque jour ce que j’appelle mon « haut » de la journée et de le noter en quelques mots. On peut retrouver des infos liées à des questions de budget à quelques pages d’une « happy box » (j’y écris au fur et à mesure les petits bonheurs du quotidiens).

dsc_0594

Fixer des objectifs en début de mois et me motiver à tenir bon grâce à l’utilisation de trackers. Par exemple, décider de certaines bonnes résolutions telles que la reprise du sport ou la préparation de petits déj healthy (je vous parlais ici de mon Miracle Breakfast). Le tracker permet de faire un bilan rapide au quotidien. J’ai utilisé un code couleurs pour le remplir facilement au jour le jour.

dsc_0586

dsc_0591

Organiser mon « Me Time »: partant du principe que je serai une maman heureuse et épanouie si et seulement si je me préserve des moments juste à moi, j’ai inclus dans mes objectifs des buts tels que: « terminer au moins 2 bouquins », « me lancer dans 2 DIY », « poster 2 articles par semaine sur le blog », etc. Toutes ces choses que l’on peut facilement remettre à plus tard en s’oubliant au passage. Et ça a super bien fonctionné! Je ne pensais jamais pouvoir prendre autant de temps perso 3 mois seulement après la naissance d’Emi sans pour autant passer moins de temps avec les enfants.

dsc_0605

Ne pas laisser au hasard des idées qui me traversent l’esprit. Je suis typiquement une cogiteuse perpétuelle d’idées: une formation à reprendre, un titre de livre à ne pas oublier, une recherche sur internet à mener, des prochaines vacances à imaginer, une idée d’article à publier… Tout ce tas de pensées a enfin trouvé un endroit où atterrir. Ca ne donnera peut-être pas grand-chose mais au moins rien ne se perd.

Découvrir, échanger avec la communauté Bujo, notamment à travers des challenges tels que #31dessinsenoctobre ou encore le #planwithmechallenge. Le PWMC consiste à discuter autour d’une thématique bujo, donner son avis, échanger des idées et c’est très enrichissant quand on débute.

dsc_0614

Bujo déco ou minimaliste? 

Deux « écoles » co-existent dans le monde des bujoteurs, ceux qui aiment décorer et profiter de l’occasion pour créer, dessiner et ceux qui privilégient l’aspect pratique du bullet journal. Vous l’aurez compris, je fais partie des décorateurs mais il est tout à fait possible que je réduise cette tendance avec le temps, surtout quand j’aurais repris le travail. Je pense que je garderai l’idée de dessiner de temps en temps, pour le plaisir, la détente.

dsc_0601

Pour mon prochain vrai bullet journal…

Ce mois d’essai m’a convaincue de me lancer sérieusement dans le bullet journal. J’ai donc fait l’acquisition d’un Leuchtrum 1917, ses pages sont numérotées ce qui est très utile pour créer un index. Il est pointillé, cela m’aidera à réaliser les cases et autres lignes car je n’aime pas utiliser une règle. J’aime l’aspect handdoodling mais c’est une question de goût.

Je pense continuer les challenges. J’aimerais réaliser celui ci, proposant un défi lettering pour se familiariser avec l’utilisation des brushpens. Des supports imprimables et gratuits sont disponibles pour chaque jour du mois. Je pense aussi participer au challenge #30listesennovembre de @creeretc sur Instagram. Aussi les challenges du magazines Flow sont toujours très beaux et permettent de découvrir des tas de comptes IG aux photos poétiques voir même artistiques. Mais ce sera pour un prochain mois.

Enfin j’essayerai de tester de nouveaux outils (feutres, brushpens, …) dans la mesure des possibilités qui s’offrent à moi à Doha, le matériel n’étant pas toujours évident à trouver ici. Je publierai bientôt un article avec mes outils coup de coeur du moment.

Voilà pour ce bilan très positif après un mois d’utilisation du bullet journal. Si je devais retenir une chose c’est le mot inspiration. Le bullet journal m’inspire des tas d’idées créatives et m’aide à les organiser.

**Et vous que vous apporte l’utilisation de votre bujo? Si vous n’avez pas encore testé l’aventure, est-ce que cela vous tente?**

 

 

 

Publicités

14 réflexions au sujet de « Mon bilan après un mois de bullet journal »

  1. Franchement il y a quelques années je me serais lancée à coeur perdu mais avec le blog les mooc et le sport je n’ai plus le temps bien que toutes les semaines j’ai une do-list. Je t’admire parce que c’est du bon travail et j’attends avec impatience ton article sur le matos spécial bullet.

    Aimé par 1 personne

    1. A vrai dire j’ai du faire des choix, voyant le plaisir que j’y prenais, mais en effet, c’est impossible de tout réaliser. Clairement je rogne sur mon temps de lecture par exemple ou j’écris un peu mois d’articles que je ne le voudrais sur le blog en ce moment.

      J'aime

  2. Personnellement, j’adore l’idée du bullet journal et j’y prends énormément de plaisir. Le seul hic est que je suis trop perfectionniste et donc parfois, je regrette certains dessins, certaines idées. Je me dis que c’est aussi l’occasion de faire un travail sur moi : le plus important, c’est de prendre du plaisir et de s’organiser. Les ratures ne sont pas très importantes. Je vais essayer de le faire évoluer, de prendre le temps de cibler mes besoins.

    J'aime

    1. Les ratures sont aussi des traces de notre progression, évolution mais elles m’ennuient aussi par dessus tout. J’ai trouvé une parade avec le masking tape, si vraiment je trouve que ca vient gâcher une page je trouve une astuce pour venir coller un joli ruban par dessus. C’est en faisant que l’on cible au fur et à mesure ses besoins, alors bon bulletage 🙂

      J'aime

  3. J’ai vu bcp de bullet journal fleurir sur les réseaux sociaux. Le tien est vraiment magnifique !!! j’admire ta créativité, mais c’est ce qui me manque pour en créer, et au final je trouve que je perdrais un temps fou à tout calligraphier. Mon petit agenda et mon iPhone me suffisent.

    J'aime

  4. ça y’est ! J’ai commencé ! Mais je vais être moins prolixe que toi ! Ce qui me plait est le calendrier mensuel. Je me suis fait des icônes livres, ciné, bon moments et anniversaire pour tracer ces beaux moments. J’aimerais bien y noter les recettes que j’ai découverte et que mon homme a apprécié mais il faut que je fasse des progrès en écriture et en dessin. Mais je vais y bosser 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Super nouvelle! Au fur et à mesure, tu trouveras les pages et les façons de fonctionner et d’embellir ton bullet qui te conviennent. La priorité c’est de trouver une manière d’organiser ses pages qui te va et ta plait. Le reste vient naturellement par la suite 🙂 Bon bujotage alors et à bientôt

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s