Sweet Inspiration

Ecrire un roman?

On peut lire ou parfois sentir, entre les lignes de pas mal de blogueurs, le désir ardent, le besoin intense et absolu d’écrire. Ecrire pour les autres en tenant un blog nait souvent d’un feu sacré que l’on sent tout au fond de soi: le besoin d’utiliser les mots pour communiquer, se raconter.

Le blog à cela de très sympa: il ouvre la voie pour se lancer dans l’écriture sans trop se mettre de pression avec les questions de style. Le genre très particulier de l’écriture de blog, sorte de langage parlé mis à l’écrit, permet cette légèreté. Certains blogueurs prêtent plus d’attention à l’allure de leur texte, recherchent l’agencement parfait pour les mots, partent en quête du synonyme qui évitera la répétition. D’autres écrivent davantage pour aller droit au but, pour l’échange, sans toujours se relire. Mais tous écrivent régulièrement, sans y être obligés, juste pour le plaisir.

Quoi de plus normal de trouver dans le lot une poignée de gens qui rêvent d’écrire plus, une histoire, une nouvelle, pourquoi pas un livre? J’ai toujours pensé que les doués en écriture écrivaient forcément depuis l’âge de 7 ans, du matin au soir. J’imagine les auteurs des livres de ma bibliothèque, assis depuis qu’ils arrivent à tenir un stylo, écrire les plus fantastiques histoires, leurs professeurs leur dire toute leur vie: « ce que tu es doué, tu deviendras écrivain ». Et puis écrire leur livre et le publier. C’est toujours ce que racontent les chanteurs ou les artistes en général: je chante partout depuis que j’ai 5 ans, je faisais déjà des portraits de ma mère à 11 ans qui la faisaient pleurer,…Je réalise que je crois très (trop?) fort au don, au talent inné. Quelle découverte d’ailleurs à 32 ans de réaliser qu’apprendre à dessiner était à ma portée en mettant de côté la question: suis-je douée ou non.

J’ai commencé mon blog précédent sans penser à l’écriture en soi, mon objectif était de partager mon quotidien de maman et j’y ai pris goût. Depuis la naissance de ma deuxième fille, depuis la découverte du bullet journal, je suis dans une grande réflexion sur ce que Guy Corneau, un (rare) psychanalyste que j’adore, appelle l’élan créateur. D’aprés lui, nous possédons tous en nous un potentiel créateur important lié à notre individualité profonde, sans pour autant devenir des artistes, trouver ce qui nous anime, pour nous, et pas pour le résultat ni la performance, permet de nous connecter à nous-même. Maitriser progressivement quelques chose qui nous fait vibrer peut devenir une nourriture quotidienne. Pour gagner notre vie, obtenir un diplôme, fonder une famille, par peur, par manque d’estime de soi ou d’audace, on passe parfois à côté de soi et de ce qui nous anime vraiment.

Je suis tombé sur le blog « Les conseils de Ponine » qui était passée par ici. Un très chouette endroit où vous trouverez des conseils pour écrire et corriger un roman en un an. Je ne sais pas si c’est la clarté de son style d’écriture, la bienveillance qu’elle glisse dans ses conseils mais elle m’a donné envie de relever le défi. Les 3 premiers chapitres d’une histoire traînent dans un coin de mon ordi, une histoire que j’ai à coeur de raconter avec des mots, une histoire que j’ai envie de figer quelque part dans une fiction drôle et légère. Sans me mettre la pression, sans ambition autre que celle d’aller au bout de ce texte. Je ne vise pas le Goncourt mais le plaisir de me mettre toute seule au défi, de ne pas me sentir trop nulle pour terminer ce que j’ai commencé. Je me fiche de savoir si j’ai le talent, l’envie est là. Formuler cette envie était une étape importante et a amené la structure dont j’ai besoin pour planifier le chemin qu’il reste à parcourir.

Un peu grâce à Ponine, un peu grâce à ma lecture du soir qui a été une belle découverte et dont je vous livre un extrait:

« Votre regard est tourné vers le dehors, c’est cela surtout que vous ne devez plus faire. Personne ne peut vous apporter de conseils ou d’aide. Personne. Il n’est qu’un seul chemin. Entrez en vous même: cherchez le besoin qui vous fait écrire; examinez s’il pousse ses racines au plus profond de votre coeur. »

Lettre à un jeune poète, Rainer Maria Rilke

Texte intégral disponible ici 

 

 

 

 

Publicités

52 réflexions au sujet de « Ecrire un roman? »

  1. Très bel article ! J’ai ri pour les psychanalystes et le seul que tu aimes…je suis psy mais je déteste les psychanalystes, ils passent leur temps à élaborer, se remuer les méninges, répéter ce qui fait mal et rien de concret. De plus soit je ne comprends rien à leurs théories, soit çà me semble hyper simpliste. Je crois beaucoup au processus créateur comme guérison et j’expérimente sur moi quand je suis angoissée avec le crochet, l’aquarelle, l’écriture…bonne journée !

    J'aime

    1. Ahah moi aussi je suis psy et je crois aussi bien plus aux ressources que l’on puise dans notre présent plutôt qu’à une fouinerie constante dans le passé. Expliquer les choses c’est bien mais agir en âme et conscience sur son présent c’est ce qui me semble le plus bénéfique et le plus réparateur. Bonne soirée à toi!

      Aimé par 1 personne

      1. Je n’ai jamais vraiment exercé en tant que psy puisqu’en sortant des études j’ai travaillé dans la recherche en éducation, j’ai ensuite travaillé dans le milieu scolaire en donnant des cours à de futurs enseignants et ici au Qatar j’ai eu des posts de coordination pédagogique dans une crèche, une chouette reconversion et je m’occupais ensuite d’ateliers pédagogiques dans un lycée francais. Là je vais enfin me lancer dans une formation de troisième cycle en psychothérapie. Mais pas psychanalytique 😀 et toi?

        J'aime

      2. Je travaille dans un établissement médico-social pour adultes en banlieue parisienne. On fait de l’orientation professionnelle et sociale pour adultes reconnus travailleurs handicapés. J’y suis depuis 13 ans mais cherche à changer car institution assez compliquée et de plus j’aimerais quitter la psycho. Je m’éclate plus dans la transmission que dans le soutien. Je recherche un peu les postes que tu décris mais ne sais pas trop comment m’y prendre…ou bien faire un truc en lien avec la créativité, valeur si importante pour moi, bref çà mijote mais dur dur l’idée de quitter un CDI avec salaire correct grâce à l’ancienneté …sinon j’ai fait la formation thérapeute TCC il y a 5 ans…du coup en ce moment tu bosses ? J’imagine que tu es anglophone pour trouver du boulot au Qatar ?…Bises et bon mercredi !

        J'aime

  2. Quelle belle idée d’écrire cette histoire! Pour ma part, j’ai toujours rêvé d’écrire et pour être très honnête j’ai commencé mon blog parce que je voulais simplement écrire, écrire de tout.
    J’ai commencé une nouvelle il y a deux ans environ et je l’ai fini seulement il y a quelques mois. C’est difficile de se lancer, et encore plus d’aller jusqu’au bout, je te souhaites donc d’y arriver.
    Pour ma nouvelle, je ne l’ai pas encore relu dans son intégralité, ni fait relire par quelqu’un. Je n’ose donc encore la faire découvrir à la blogosphère ou même à un éditeur. C’est tellement dur d’être jugé sur quelque chose qui vient de nous.
    En tout cas merci pour le lien vers le blog, je ne le connaissais pas mais il m’intéresse beaucoup.
    Bel article 🙂

    J'aime

    1. Coucou Cynthia! C’est super d’avoir déjà été au bout d’un projet d’écriture. Se relire et se corriger n’est pas non plus évident après un premier élan d’écriture spontané, et alors ne parlons pas de l’étape de révélation du travail à qui que ce soit d’autre, on a déjà tendance à se juger durement bien souvent. Trop sans doute. Après, se faire relire par quelqu’un de confiance peut être bénéfique j’en suis sûre, il faut sauter le pas et les retours peuvent être super intéressants. Je serais ravie de lire un bout de tes écrits sur ton blog, ton blog est un endroit perso où tu te sens en confiance avec une petite communauté de gens qui te suivent et donc qui apprécient déjà forcément ta plume. Quand les critiques sont formulées avec bienveillance elles peuvent etre riches. Enfin plus facile à dire qu’à faire évidemment…on se lance un défi pour 2017? 😉

      Aimé par 1 personne

  3. C’est une des raison pour lesquelles j’adore le personnage principal de « L’auberge espagnole » ! Pcq petit garçon il voulait écrire des livres, et puis comme nous tous, il se lance dans autre chose pcq écrire des livres c’est pas un métier pour commencer… et qu’à la fin du film, il fuit son job en courant, pour aller écrire des livres. J’ai commencé à écrire plusieurs « livres » quand j’étais gamine (avant 14 ans), je rêve toujours d’écrire un livre pour les grands, c’est le genre de truc qui me tourne dans la tête quand je suis en voiture…mais pas encore trouvé le temps, pas encore vraiment lancé ce projet… un peu aussi pcq je ne sais pas par quel bout prendre l’affaire ! J’irai faire un tour à l’occasion sur le lien que tu mentionnes. En tout cas, si tu te lances à faire ça, c’est top ! Et bonne chance !

    J'aime

    1. Mais ouiii j’adore l’histoire de Xavier, un film culte pour moi! J’ai aimé aussi le suivre dans la suite de ses aventures d’ailleurs, une trilogie bien réussie même si le premier est comme souvent le plus marquant. Tu me donnes envie de les revoir tient!
      Si tu as cette idée d’écriture dans un petit coin de ta tête et qui revient de manière récurrente, ca vaut peut être la peine d’investiguer un peu plus? Moi ca fait plus d’un an que j’imagine 36 facons de poursuivre mon histoire sans jamais passer à l’acte. En espérant qu’en 2017 je puisse donner à cette envie la place qu’elle mérite. On dit que pour écrire il faut écrire un peu tous les jours…je vais tenter. Passe de belles fêtes.

      Aimé par 1 personne

  4. Je pense que tu as tout as fait raison !! Moi j’écris des petites histoires depuis que j’ai 7 ans mais je ne me vois pas en faire mon métier… Mais bon, côté avenir il ne faut pas que je me mette la pression pour l’instant, je suis trop jeune mais j’adore tenir un blog 😋😆

    J'aime

    1. L’art a une fonction importante dans la vie, pour notre équilibre. C’est drôle mais je ne l’ai compris que tard, en devenant maman, quand j’avais un peu moins de temps à me consacrer 🙂 Montre nous tes dessins sur ton blog à l’occasion! Belle journée à toi

      Aimé par 1 personne

  5. Ton article est très intéressant et agréable à lire, merci pour ça ainsi que la découverte du blog que tu partages.
    C’est drôle parce que, c’est quand mon projet d’écriture me travaille de plus en plus alors que je n’ose pas l’écriture que je tombe sur ce genre d’article. Il faudrait vraiment que je surpasse la peur et que je me lance…

    Aimé par 1 personne

      1. Merci beaucoup pour cette réponse encourageante, je pense vraiment qu’il faut que j’ose sauter le pas. C’est toujours une tension quand on a un projet qui nous tient énormément à coeur, j’imagine que j’ai peur de me décevoir seule si je n’arrive pas à la terminer ou autre – mais pour ça, il faudrait encore commencer !

        J'aime

  6. J’ai adoré ce passage : » potentiel créateur important lié à notre individualité profonde, sans pour autant devenir des artistes, trouver ce qui nous anime, pour nous, et pas pour le résultat ni la performance, permet de nous connecter à nous-même « . Il résume parfaitement mon ambition dans la blogosphère. Merci swettflamant!!

    J'aime

  7. Je t’engage vivement à persévérer, l’écriture c’est quelque chose que l’on fait d’abord pour soi (toute forme d’expression il me semble), et j’ai envie de dire tant mieux si ça plaît, le cas échéant tanpis ! En tout cas telle est ma démarche et ça a fonctionné ! On est les seuls à savoir ce qui est bon pour nous…

    J'aime

    1. C’est en se lisant ce bouquin que je l’ai découvert. Le titre ne me disait rien du tout mais je n’ai jamais regretté de l’avoir lu. Il y a eu un avant et après ce livre concernant la compréhension que j’avais de moi et de ma relation aux autres.

      J'aime

      1. Guy Corneau organisait tout une époque une semaine de réflexion à propos du mythe en Egypte. Hélas plus possible depuis que la situation politique s’est dégradée. J’aurais adoré! J’ai acheté récemment « le meilleur de soi » du même auteur, on verra ce que ca donne.

        Aimé par 1 personne

  8. C’est vraiment un très joli article. Personnellement, j’écris depuis toute jeune et chaque année je persévère un peu plus dans cette voie en y passant plus de temps, en apprenant de nouvelles techniques et en me forçant à me dépasser. Mais tout reste toujours très naturel, pas prise de tête, je me laisse porter par cet élan créateur. Si je n’écrit pas pendant deux mois, rien de grave, je ne me mets pas la pression. J’espère que tu prendras autant de plaisir que j’en prends moi aussi. Je te conseil de voir la vidéo de Nine où elle interview Maxime Chattam. Cet auteur parle tellement bien de l’écriture que ça ne donne qu’une envie: écrire.
    En tout cas, j’ai beaucoup aimé ton article. Plein d’encouragements!
    Victoire

    J'aime

    1. Merci pour ces encouragements très motivant! Je pense que ça fera partie du défi, me laisser porter par la spontanéité. J’ai un côté scolaire quand je me lance dans quelque chose, j’aime bien avoir des repères et là c’est un peu flou justement. A la fois tu parles de tester différentes techniques mais comment parviens tu à allier (et où en trouver? ) technique et spontanéité? J’irai voir l’interview. Dans le genre j’ai lu une interview de Gilles lagardinier dans le flow et sans être une grande à matrice de ses livres, sa façon de parler de l’écriture m’a émerveillée 🙂

      J'aime

      1. J’ai aussi un côté très scolaire qui est apparu chez moi quand j’ai commencé à écrire en étant un peu plus âgée (que je suis entrée en prépa). J’ai trouvé une méthode qui marche bien pour moi: je travaille à fond mes histoires avant de les écrire, je fait des dizaines de plan, je note toutes les scènes qui me viennent en tête, les dialogues que j’aime, des détails d’apparence etc. Je fais ça assez longtemps, pendant 1an environ. ça c’est pour le côté technique 🙂 J’approfondis mon histoire pour qu’elle ait une structure et que je me sente un minimum encadrée dans mon projet. Mais quand vient la phase écriture, la spontanéité revient et je ne me sens absolument pas liée par ces notes. Je les regarde, les reprends ou au contraire les abandonne. Si tu cherches des points techniques, la chaîne YT de Samantha Bailly est très bien et celle de Rebecca de « Devenir Ecrivain » donne aussi pas mal de conseils. Samantha surtout donne des titres d’ouvrages sur la technique, ce que j’aime plutôt bien. J’espère que ça pourra t’aider 😀

        J'aime

      2. Je te remercie pour toutes ces infos! Ca me semble être une super idée car j’ai au moins trois fois par jour des idées de scène et dialogue et j’attends d’avoir du temps pour les transformer en texte mais dans le fond ce serait bien plus efficace que je me les note dans un petit carnet pour ficeler le projet d’ensemble avant de passer à l’écriture. J’irai voir les chaînes YT!

        Aimé par 1 personne

  9. Je suis totalement d’accord avec le fait qu’on a tous en nous la créativité qui peut être sous plusieurs formes, avec un rien on peut créer, ne serait-ce que faire des pâtés de sable sur la plage… Je ne peux que t’encourager pour ton envie d’écrire, et j’espère qu’on pourra se dire «tiens cet auteur déjà entendu parler quelque part» 😊 J’aurais vraiment voulu continuer à avoir cet élan car j’aurais tellement de choses à raconter, mais j’ai trop de mal à assembler des lignes, disons que je n’ai pas le temps et trop de choses passent avant. En tout cas j’ai gardé ce petit côté là pour les chansons c’est déjà ça 😊. J’espère que tu feras des articles sur l’évolution de ton roman !

    J'aime

  10. C’est inspirant de te lire! Je travaille beaucoup sur ma créativité. J’essaie de lui donner la place qu’elle mérite. Je te suggère quelques livres : Comme par magie de Elizabeth Gilbert (l’auteure de Mange, prie, aime), Le romancier portatif de Nicolas Dickner (un auteur de très grande qualité) et Laissez courir les éléphants de David Usher (oui oui, le chanteur).

    J'aime

  11. Finalement, les « doués en écriture » n’ont qu’un secret en commun : ils écrivent 😉 Moi mon « secret » pour être allée au bout de mon premier roman, c’était d’écrire un minimum de 20 minutes par jour. Bon, parfois je n’écrivais pas, parfois j’écrivais plus, mais avoir cet objectif m’a aidée à tenir malgré les moments de découragement et de doutes. Après, je n’avais aucune technique, j’ai appris à m’améliorer en écrivant, j’ai réécrit plusieurs fois mon roman… Mais c’est vrai aussi qu’à l’époque, je n’avais que cet objectif… Aujourd’hui, avec deux blogs et deux enfants, je m’éparpille tellement dans plein de projets (c’est compulsif, je n’arrive pas à m’en empêcher !) que je n’arrive pas à me mettre sérieusement à mon deuxième livre. Je vais tester la méthode SMART que j’ai découvert sur le blog de Ponine, merci du partage 🙂 Et bonne écriture !!

    J'aime

  12. « Quelle découverte d’ailleurs à 32 ans de réaliser qu’apprendre à dessiner était à ma portée en mettant de côté la question: suis-je douée ou non. »
    C’est exactement ce que je me suis dis au mois de septembre quand j’ai réalisé que j’étais en art plastique et que si je voulais progresser ce n’était pas en faisant rien. Du coup je me suis mise à dessiner, j’ai presque rempli déjà un bloc de croquis et rien que ça ça me rend un peu fière.
    On se fait souvent une montagne de complexe quand on voit ceux qui sont médiatisés et c’est dommage.

    J'aime

  13. Le talent inné que c’est magnifiquement dit! Chacun de nous porte en soi un talent qu’il doit façonner. Bon courage pour l’écriture de ton roman. Je pense que le livre de Stephen King « L’écriture, mémoire d’un métier » pourrait t’aider (en tout cas, pour ma part, il m’a ouvert les yeux sur certaines choses).

    J'aime

  14. J’adore ton article et je trouve que tu as raison un blog c’est un moyen de pouvoir écrire et partager librement ce qu’on a envie sans trop se mettre la pression. Perso j’écris depuis que j’ai 10 ans et j’ai le rêve fou d’écrire un jour un roman je pense qu’à partir du moment où on écrit on a cette envie ce rêve au fond de nous qui avec les années s’intensifie un peu plus. En tout cas je te souhaite de réussir si un jour tu écris ton roman je serais ravie de le lire crois en toi c’est la clef!

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire encourageant! Tu as raison, cela fait maintenant quelques mois que j’ai formulé cette envie d’écrire un roman et ca devient un objectif, un rêve. Je n’écris pas depuis longtemps comme toi donc j’ai tellement à apprendre! J’ai suivi un MOOC Draftquest qui encourage les jeunes écrivains en leur donnant plein d’outils, je te conseille d’aller voir leur vidéo sur youtube c’est super instructif et surtout il y a une grande communauté de gens dans le même cas, ca booste la motivation! J’ai réussi à écrire 2/3 de mon histoire pour l’instant grâce à cela. Je le ferai lire quand il sera fini par un cercle de lecteurs bêta qui ne me connaissent pas pour récolter des avis et m’améliorer donc je te l’enverrai avec plaisir (et beaucoup de stress, toujours difficile d’être lu mais la critique est tellement important!) Belle journée à toi!

      Aimé par 1 personne

      1. Merci beaucoup pour ton partage j’irais jeté un coup d’oeil 🙂 et merci beaucoup de bien vouloir me faire partager tes écrits je me sés honnorer de me dire qu’un jour je te lirais peut être en tout cas se serait avec plaisir si tu veux je publie mes histoires sur le site wattpad je peux t’envoyer le lien si tu veux😊 Merci belle journée à toi aussi 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s