Sweet Inspiration

Inspiration écriture: Véronique Morinière

Bonjour à tous,

J’ai mis quelques temps à revenir ici mais j’ai été surprise par une frénésie d’écriture ces derniers jours. Un peu grâce à vous et grâce à nos riches échanges autour du billet écrire un roman? . Je suis également dans un tout nouveau projet de formation professionnelle qui me demande une organisation logistique complètement dingue entre la Belgique et le Qatar, bref l’année 2017 commence de façon plutôt prolixe!

Comme je suis une fille un peu scolaire quand j’entreprends un projet, j’ai suivi les très bons conseils de certains d’entre vous en me munissant d’un petit carnet qui s’est bien vite rempli de notes relatives à cette histoire qui trainait dans ma tête depuis un moment.

Parallèlement à cela, j’ai arpenté des dizaines de blogs et vidéos youtube sur le thème de l’écriture. J’ai glané un peu partout une foule de conseils très précieux (je vous en ferai une synthèse car je n’ai pas l’air d’être la seule branchée sur un projet d’écriture si j’ai bien compris^^). J’ai pris des tonnes de notes et forcément j’ai rencontré sur ma route des écrivains en herbe ou confirmés dont l’expérience et le cheminement ont donné du sens à ma quête.

Mon projet prenant de l’ampleur – dans mon esprit tout du moins – j’avais envie de partager mes coups de coeur avec vous.

Aujourd’hui je vous parle de Véronique Morinière.

Pour la petite histoire: J’ai été intriguée par un commentaire laissé par Véronique sur un autre blog d’écriture (Mademoiselle Cordélia). Le thème était la construction d’une fiche personnage et elle y exposait sa technique consistant à doter les personnages de l’un des 5 masques associés chacun à l’une des cinq blessures de l’âme (du livre éponyme de Louise Bourbeau). En tant que psy son approche m’a bien évidemment touchée. (Vous retrouvez son article Mon secret pour créer des personnages crédibles et attachants ainsi que des infos à propos de la théorie des masques ici.

0Mais qui est Véronique Morinière? Véronique est une brillante ingénieure chimiste ayant finalement suivi la voix de son élan créateur. A l’aube de ses trente ans elle a en effet décidé de se lancer pleinement dans l’écriture. Elle a écrit un premier roman Parfois l’ange se tait (je le dévore en ce moment). Elle l’a auto-édité et a gagné une expérience dans le domaine de l’auto-édition qu’elle partage sur son blog (une mine d’infos évidemment!) Par ailleurs, j’ai adoré sa démarche de jeune auteure: croire en ses rêves et se donner la confiance et les moyens d’y arriver! Véronique est une personne qui s’engage et j’aime ca. Le genre de personne qui va au-delà de ses angoisses et qui dans le même temps sème des graines de possibles dans les esprits. Pour la connaître un peu mieux je vous conseille de regarder son interview très originale ici.

Son blog Ses blogs: Véronique a deux blogs en réalité. Un blog d’écrivain (allez vraiment le visiter si vous hésitez encore à vous lancer dans l’écriture et puis même si vous êtes déjà dans le bain d’ailleurs) et un autre blog consacré à sa vie de maman Une maman et dix trucs. Elle ne le sait pas encore mais Véronique m’aide vraiment sur tous les fronts en ce moment puisqu’elle est parvenue à me faire rire sur le sujet des bébés qui ne dorment pas la nuit (Emi, 6 mois, insomniaque).

Parfois l’ange se tait

Si vous n’avez pas envie d’écrire, c’est bien votre droit, cependant vous aimez peut-être découvrir des romans? Les romans qui se lisent facilement et vous font frissonner à l’unisson avec les personnages? Je suis nulle en chronique de livre car soit j’adore, soit je déteste. Je vais donc juste vous le dire: j’adore l’histoire de Noémie, Sophie, Alexandre, Caroline,… tous à leur manière, les personnages du livre de Véronique Morinière vont vivre des bouleversements de la vie. En tant que lecteur, on vit ces chamboulements avec eux, on s’émeut, on s’indigne, on s’identifie. Bien que traitant de sujets parfois très durs, la plume légère de l’auteure adoucit le tout. On retrouve pas mal de références qui parleront aux déjà ou bientôt trentenaires et qui apportent la dose d’humour parfaite.

roman-resume-520x245

Vous pouvez commander le livre sur Amazon ou le découvrir sur son blog en format E-book. J’ai été trop curieuse malgré mon aversion pour la lecture sur tablette, j’ai choisi l’option de l’e-book mais je ne manquerai pas d’ajouter son livre dans mon prochain panier Amazon pour mon retour en Belgique à la fin du mois.

J’aime l’idée de soutenir cette jeune auteure prometteuse et de ranger son livre dans ma bibliothèque. Je tiens à me souvenir longtemps de la belle inspiration insufflée par Véronique Morinière sur mes débuts d’écriture.

Publicités

33 réflexions au sujet de « Inspiration écriture: Véronique Morinière »

  1. J’écris du Domestic Noir. Si je n’ai aucun problème avec l’inspiration j’en ai avec ma dyslexie, ça me fait perdre un temps fou ! Tous les jours, depuis six mois, je travaille sur la grammaire parce que j’avais quelques lacunes qui pouvaient passer lorsque l’on rédige un blog, mais pas pour un roman. Il ne faut pas trop compter sur les correcteurs. Je travaille en ce moment sur une nouvelle qui devra être bouclée à la fin du mois, je me donne toujours des délais. J’aime écrire dans l’urgence. Pour les autres nouvelles, les histoires sont déjà ficelées quelque part dans la tête. Il ne me reste plus qu’à les rédiger. L’écriture c’est un vrai travail, un peu comme la déco, il y a des moments difficiles. Aujourd’hui, je suis restée dans le silence toute la journée, et j’ai écris pendant quatre heures. Une belle journée.

    Aimé par 1 personne

      1. Non parce que je suis déjà publiée. Ce n’était pas mon premier coup d’essai puisque j’avais déjà approché une maison d’édition (Lattès) lorsque j’avais 18 ans mais ce n’était pas bon du tout. Pour me protéger, j’ai pris un pseudo. Je ne recherche pas la reconnaissance de mes proches bien au contraire et puis avec mon blog, j’ai déjà eu l’occasion de parler de moi.

        J'aime

      2. Non parce que je suis déjà publiée. Ce n’était pas mon premier coup d’essai puisque j’avais déjà contacté une maison d’édition (Lattès) lorsque j’avais 18 ans mais ce n’était pas bon du tout. Ensuite via mon blog, un éditeur connu, m’a contacté et m’a donné ses coordonnées au cas où. J’ai eu des problèmes de santé il y a trois ans parce que j’ai tenté une expérience et c’est cette expérience que j’ai raconté. Pour me protéger, j’ai pris un pseudo. Je ne recherche pas la reconnaissance de mes proches bien au contraire et puis avec mon blog, j’ai déjà eu l’occasion de parler de moi.

        J'aime

    1. La dyslexie est un problème, mais elle se soigne avec l’aide d’un orthophoniste. Peut être as-tu déjà essayé d’en voir un. En tout cas, je comprends les difficultés que tu dois éprouver j’ai longtemps souffert de dyslexie et je souffre toujours du retard que cela m’a fait prendre en grammaire, conjugaison et orthographe parce que les maîtresses ne voulaient pas s’occuper de la « gamine trop lente ». Mais tout s’apprend dans la vie ^^

      J'aime

      1. Je n’ai aucun problème à l’oral, bien au contraire. C’est à l’écrit le problème. Si je suis fatiguée j’écris un mot mais dans le désordre d’où beaucoup de temps perdu en corrections. Et si je dois écrire quelque chose d’important à quelqu’un, comme par hasard je vais écrire un mot à la place d’un autre ou faire une faute d’orthographe énorme. Mais bon… J’écris avec une régularité de métronome un blog depuis bientôt 11 ans. J’écris des histoires et je ne m’en lasse pas 😉

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai lu pas mal sur la dyslexie au cours de mes études et le problème venait surtout de la non prise en charge de cette difficulté dès l’école primaire. Pouvoir la diagnostiquer tôt permettrait aux enfants de contourner cette difficulté.
        Je me demande si cela a un lien avec la latéralité. Ma fille n’a que 3 et demi mais quand elle répète un mot nouveau, elle le fait systématiquement à l’envers, en le prenant par la dernière syllabe, elle utilise beaucoup sa main gauche aussi et écris de droite à gauche (même si là je ne sais pas dans quelle mesure il y a une influence de ses 3 heures d’arabe par semaine à l’école ici à Doha). Bref ca me pose question sur le potentiel lien avec la dyslexie, je devrais relire un peu, mes études remontent à loin.

        Aimé par 1 personne

      3. L’orthophoniste ne fait pas travailler que l’oral. Je ne confondais pas les sons à l’oral, justement. (sauf si vraiment j’étais fatiguée – j’ai envie de dire comme tout le monde ^^ ). J’ai travaillé mes confusions de sons avec une orthophoniste pendant 3 ans, mais j’avais plusieurs problèmes comme la disorthographie et aussi une incapacité à écrire correctement avec un stylo.
        Tu as bien raison de continuer à écrire. Il ne faut pas s’arrêter ^^

        J'aime

      4. Justement puisque tu parles de ta fille qui écrit de droite à gauche, si ça peut apporter quelque chose à tes recherches, je lis toujours un magazine en commençant par la dernière page. J’ai étudié l’Hebreu toute seule et très facilement, alors que je ne suis pas juive. J’adorais écrire droite à gauche ! et lorsque je dessinais, j’utilisais un miroir parce que de dessiner dans le reflet c’était plus facile. À l’école j’écrivais souvent en lettres capitales, ça me calmait et ça énervait les enseignants, tu penses. En fait je me suis rendu compte que quelque chose était bizarre en jouant au golf : sur le green je vois les pentes mais à l’envers, ce qui me demande une extrême concentration pendant les compettes :)))) et un médecin qui jouait avec moi, m’a dit que j’étais probablement dylexique.

        J'aime

  2. J’aime beaucoup le titre et la couverture du livre « Parfois l’ange se tait ». Comme toi j’ai la passion de l’écriture qui est indispensable à mon équilibre : journal intime et mon blog. Cela m’a pris il y a bientôt dix ans et cela ne m’a plus jamais quitté. Je n’ai pas encore franchis le pas de l’écriture d’un roman ! c’est un beau projet que tu as là, merci pour cette jolie note et au plaisir de te lire 🙂 Bises !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Frédéric! Si tu n’as pas encore franchi le cap, Véronique M. peut être tout à fait le genre de personnalité qui va te donner des ailes, je te conseille son blog 😉
      Et rien à voir mais j’ai pensé à toi en regardant sur tes bons conseils « Une vie entre deux océans » et j’ai fini en larmes…mais heureuse, le film est très beau. A bientôt.

      Aimé par 1 personne

      1. Coucou ! quel film émouvant ! l’histoire pose un véritable cas de conscience qui fait réfléchir. Les acteurs, les images de ce phare et de cette île, j’avais passé un très beau moment de cinéma. Je suis toujours heureux quand on me dis que j’ai donné envie de lire, d’écouter ou de voir un film. Merci à toi 🙂 au plaisir d’échanger encore avec toi sur nos passions ! 🙂

        J'aime

  3. Waouuuuuu merci !!! Je suis super touchée !! Quel bonheur pour moi de savoir que mes partages t’ont inspirée ! ça me motive à continuer, même si je poste de nouveaux articles au compte goutte en ce moment, j’ai la tête et le bullet journal pleins d’idées de choses à partager, pas beaucoup de temps libre, pas mal de procrastination aussi, et si des fois je me dis que tout ça ne sert à rien, ton article arrive à pic pour m’encourager 🙂 MERCI !!!!

    Aimé par 2 people

  4. Bonjour,

    Ce petit commentaire pour te dire que j’ai été nominée aux Liebster et que je t’ai nominée à mon tour pour répondre à quelques questions, je t’invite à te rendre sur mon blog pour en prendre connaissance si cela te dis d’accepter la participation 😊
    J’aimerai te connaître un peu plus au travers de mes questions 🙂

    A très bientôt 🙂

    J'aime

  5. Je recommande aussi le roman « parfois l’ange se tait », il fait parti des rares romans que j’ai lu 2 fois !
    Je me suis vraiment retrouvée dans les personnages ! et j’adore le style vivant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s