Bullet journal

Se motiver pour le sport grâce au bullet journal

Encore une fois, mon bullet journal vient à point pour me soutenir dans une démarche importante de cette fin d’année. Avant la fin de 2016, j’avais pour objectif de commencer vraiment le sport. « Vraiment » parce que jusqu’ici, mes tentatives se sont toutes soldées par un échec. Je ne suis pas sportive pour un sou, alors dur de s’y mettre! Je suis quand même la seule de ma promo à avoir eu un examen de passage en éducation physique à 16 ans…ma punition pour m’être un peu trop cachée derrière les buissons quand il fallait courir des tours de parc près de l’école.

J’habite depuis bientôt 3 ans dans un immeuble équipé d’une salle de fitness au rez-de-chaussée, gratuite, vide la plupart du temps. Mais impossible de trouver la motivation. J’ai tenté de négocier un peu d’espace dans notre appart pour le vélo elliptique que je projetais d’acheter. Devant une série on perd moins son temps, non? C’est l’envie de revisionner les 8 saisons de Desperate Housewives qui m’a fait commencer le repassage à 32 ans. De mon point de vue jusqu’ici, sport et tâches ménagères: même combat dans mon esprit. Je ne voyais pas plus l’intérêt de suer que de porter des vêtements sans un pli.

Alors pourquoi attendre d’avoir une vie bien remplie et plus un enfant à caser mais deux? Et bien j’y viens justement…je n’ai jamais été adepte des régimes mais les quelques kilos jamais totalement reperdus après ma première grossesse se sont bien accrochés. Si j’ai réussi sans trop d’efforts à perdre les 14 kilos gagnés lors de ma deuxième grossesse, mon corps en a vraiment pris un coup niveau tonus. Mes quelques muscles, vestiges de mes 10 années de danse classique, ont eu raison des Kinder Bueno dont je raffolais en attendant Emi (ils ont sortis les petits carrés individuels ces petits fumiers).

Bref il fallait agir! 4 mois après la naissance de ma 2ème fille, il était plus que temps. Un soir, je l’ai ajouté à la liste des tâches dans mon bujo: descendre à la salle de sport. Le lendemain matin, j’ai déposé Hanaé en tenue de sport et mon maxi cosi sous le bras, je suis allée directement du parking au ground floor pour explorer cette mystérieuse salle de fitness. J’ai commencé par 20 minutes de vélo, continué par des exercices de bras (ma graisse se localise assez mal) et des abdos. Et puis, Emi dormait toujours alors timidement je me suis approchée du tapis de course. J’avais toujours dit « jamais la course à pieds » mais je suis tombée sur une jeune maman de ma tour en partant à l’école la semaine dernière: elle quittait l’immeuble en tenue-de-sport-mais-sexy (quand on dirait que je pratique l’activité physique en dessus de pyjama), et s’élançait comme une gazelle pour un running-poussette. Son bébé à 3 mois. En me jetant son corps de biche à la figure, elle m’a lancé une sorte de défi. C’était parti pour le jogging sur tapis de 3 km.

Je me suis donc imaginée un petit programme en trois temps sur la semaine, un programme pour les 2 mois à venir:

– 45 minutes de salle 3 fois par semaine (vélo, course, abdos et bras) le matin.

– Au minimum 1 cours collectif pour entretenir la motivation (en alternance: indoor cycling et zumba step). J’aime beaucoup les cours, la musique et l’effet de groupe me motivent et il y en a un peu partout ici à Doha. Plus d’excuses.

– 3 fois 20 secondes de gainage du ventre par jour (ces petits exercices du quotidien seront variés de semaine en semaine)

dsc_0715

Dans mon bullet journal, j’ai donc réalisé une double page pour soutenir ma motivation et suivre mes progrès:

– Mes objectifs de départ: perdre 4 kilos en 2 mois (pour le reste on verra ensuite), augmenter mon endurance, embellir ma silhouette.

– Un suivi pour la course (mon plus grand challenge en fait!): un chemin divisé en 15 étapes, j’y noterai la date, le temps de course, la longueur parcourue. Je me prévois une petite récompense après 10 séances de tapis: une nouvelle tenue de sport.

dsc_0722

– Un suivi de mon poids. Je ne prévois pas de régime trop drastique mais bien de faire attention.

dsc_0718

– Une rétrospective des cours collectifs qui me plaisent et leurs horaires. Dès que mon mari n’est pas en vol, il s’occupe des filles et je peux filer pour ma séance hebdomadaire.

dsc_0721

– Les exercices ciblés pour perdre au niveau des bras, du ventre, gagner au niveau des abdos et des fesses avec des petits dessins réalisés plus pour le fun et agrémenter la page.

dsc_0724

– Un espace prévu pour dresser un bilan dans quelques semaines.

Le matériel: des stickers de chez Michaels dédiés au suivi des entraînements sportifs. Ils sont très chouettes. J’ai surtout utilisé les petites phrases motivantes écrites dans une police sympa. Il y a également des étiquettes de satisfaction ou d’autres encore pour suivre ses efforts au jour le jour.

dsc_0729

Vous allez me dire, il y a des applis pour tout cela, oui mais j’aime l’idée que cette démarche se retrouve dans mon bullet journal, un vrai outil que j’utilise pour le développement personnel (je vous en parlais ici et ). Et vous l’aurez compris, pour moi la mise en place de nouvelles habitudes sportives relèvent plus du défi! Plus qu’un simple suivi de mes performances, le fait d’y avoir accordé du temps en créant une page représente déjà une étape en soi.

Je vous ferai un petit bilan d’ici deux mois.

** Et vous, êtes vous du genre sportif ou pas trop? Comment arrivez vous à maintenir votre motivation au top? Vos conseils sont les bienvenus! ** 

Publicités

22 réflexions au sujet de « Se motiver pour le sport grâce au bullet journal »

  1. Je n’avais jamais été sportive et toujours en embonpoint mais vers 35 ans j’ai découvert la course….en pratiquant régulièrement et faisant attention à mon alimentation (sans régime), j’ai pu avoir une belle silhouette en 2 ans, je me voyais me transformer du coup la motivation était très présente. J’ai arrêté progressivement depuis 3 ans et j’ai beaucoup gonflé…alors depuis 2 semaines je reprends la course ! En plus de sculpter mon corps ça me donne un moral d’acier et confiance en moi ! Bisous !

    J'aime

  2. C’est une jolie double page que tu as fait là 🙂 Je trouve aussi qu’en mettant tout à l’écrit, ça donne plus de motivation et de sens à sa résolution! Bon courage pour l’accomplissement de tes objectifs en tout cas 🙂

    J'aime

  3. Tu vas y arriver !Pour ma part j’ ai commencé par la course à pieds et ca marche !Tu y vas progressivement et au final une routine s’ installe qui fait un bien fou tant à l’ esprit qu’ au physique !Il faut garder un rythme que tu pourras suivre au niveau du temps et du nombre de tes séances !Bon courage à toi et j’ attends de tes news !

    J'aime

  4. Coucou Sweetflamantrose, je ne connaissais pas du tout le bullet journal et je dois que je trouve tes illustrations très réussies ;o) Ceci dit, pour répondre à ton article, si déjà tu as la motivation c’est une partie du chemin. Selon moi, il ne faut pas se donner des objectifs trop ambitieux, s’écouter et être indulgent avec soi-même.
    Autre petit conseil : Ne te compares pas à cette maman « sportive sexy », elle doit plus s’aimer que vouloir passer du temps avec son bébé, que partage t’elle avec son bébé en courant avec la poussette ? RIEN ! Courage en tout cas pour ta reprise sportive, à bientôt.

    J'aime

    1. Ahah merci pour ton petit conseil, je n’avais pas vu ça sous cet angle mais tu as raison 😊 Et en effet, il ne faut pas mettre la barre trop haut non plus sinon je risque de vite me dégoûter et ce n’est pas le but. A bientôt ☺

      J'aime

    1. J’ai du mal á être régulière pour plein de choses donc ca a été tout un défi de laisser une petite place pour le bullet journal au quotidien. Le fait de l’utiliser pour l’organisation, comme agenda, fait que je dois l’ouvrir chaque jour, sans forcément lui dédier beaucoup de temps, la plupart du temps c’est une dizaine de minutes par jour avec une soirée de temps en temps pour décorer, créer de nouvelles pages, etc. en fonction des envies…Merci pour ton gentil compliment 😉

      J'aime

    1. Jusqu’à présent ca tient la route mais évidemment je fais en général beaucoup moins que ce que j’avais prévu. Je m’étais fixée des objectifs un peu trop poussés mais pour me laisser une marge de manoeuvre. La course et la salle de sport ca je m’y tient mais de là à ajouter des exercices à la maison…je ne suis décidément pas assez sportive, il y a toujours quelques chose de plus intéressant à faire 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. J’adore ton article. Il est inspirant. Je n’ai jamais su concilier bujo et sport. Parfois j’entre des « faire 1h de vélo d’appartement  » mais pfff je me démotive avant la fin du jour. Je trouve l’idée de cette page motivation excellente.

    J'aime

  6. Bonjour, Un grand bravo pour ta reprise sportive 🙂 Ton Bullet journal est magnifique et j’avoue qu’avec un journal pareil, moi je serais également plus motivée (quitte à faire des photocopies par la suite car une double-page ne me suffirait clairement pas) Pour ma part, j’utilise l’application endomondo pour avoir un suivi de mon poids et de mes sorties. Je t’encourage à continuer. Le sport au début, c’est pénible et douloureux parfois, mais lorsque ton corps commence à s’affiner (le poids on s’en fiche) et que tout à coup certains t-shirts te vont à nouveau, alors là tu deviendras accro ! Ne lâche rien 😀 Me réjouis de voir ton bilan dans 2 mois.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s